Essonne Innovation

Réhabiliter des anciens bureaux des entreprises en bureaux partagés pour accueillir les TPE, Entrepreneurs Individuels, Indépendants

Les bureaux pour les TPE, entreprises individuelles ont-ils encore du sens en 2019 ?

La constante croissance du nombre de TPE (Très Petites Entreprises), d’entreprises individuelles, d’indépendants est devenu un phénomène économique régulier qui pose la question de la localisation géographique de ces entreprises.

SI je suis une TPE, est-ce que mon bureau :

- sera à mon domicile, ce qui entre autre, me fera économiser la charge locative ?

- sera au sein d’un espace de bureaux partagés ?

Le choix doit se faire entre l'économie d'une charge locative et la possibilité de rompre l'isolement.

 

Si je suis un bailleur privé , une collectivité, la décision entre :

- construire de nouveaux bâtiments de bureaux sur des terres agricoles,

- réhabiliter des anciennes entreprises abandonnés, des espaces en friches,

 

La première solution reste la règle (le prix des terres agricoles étant faible) puisque le coût « durable » n’est pas pris en compte.

La réhabilitation d’anciennes entreprises en bureaux et ateliers partagés considérées comme trop coûteuse techniquement, devrait (doit) bénéficier de la situation actuelle pour voir son coût de réhabilitation réduit. Voir le BEAUREPAIRE

 

en Sud Essonne, partie rurale, verte, agricole et industrieuse de l’essonne, ne faudrait-t’il pas innover?
Si sur le plateau de Saclay, des terres agricoles ont été aménagées pour construire les futurs locaux des grandes entreprises, le sud essonne pourrait lancer son esprit de réhabilitation des anciennes entreprises pour faire venir des PME, TPE, EIRL sur ces territoires préservés.

 

friche devenue bureaux

En Belgique, les hauts fourneaux ont été conservés, puis rendus "sans risque" afin d'installer des entreprises du tertiaire, centres de recherche, écoles.

La Belgique devant préserver ses espaces a décidé de réhabiliter ses friches industrielles.


Les actions de réhabilitation vont dans le sens du développement durable (voir l'école Georges Méliès en 2015)

 

Sites industrielles en essonne