Friche industrielle et tertiaire essonne

Transformer des anciens sites industriels en espaces coworking ou bureaux partagés est-ce rentable ?

Rénover, Réhabiliter, Recréer les lieux professionnels de demain ?

actuellement, il est :
moins coûteux de laisser à l'abandon un ancien site professionnel
plutôt que de réhabiliter pour de nouveaux usages professionnels.

Sans grande expertise, les exemples locaux constatés en essonne vont dans le sens de cette affirmation.
Et malheureusement les terres agricoles ont encore du soucis à se faire (clairement exposé par F. Guintrand : "le jour où les zones commerciales auront dévoré nos villes").

Seules les grandes entreprises ont les moyens financiers de réhabiliter (cas 2019:  LIDL à Roinville sous Dourdan).

Cependant les zones d'activités nouvelles, sur l'essonne, ont des taux de vacance des programmes neufs assez élevés (20% puis 28%)
(au vu des études de la DRIEA Ile de France et de l'ORIE 2017 et 2018).

En sud essonne, la ZAC du buisson rondeau à Breuillet, sur 80 000 m2 viabilisés depuis 10 ans, 25 000 mètres carrés restent à commercialiser (30%), et proche du centre de breuillet, les anciennes usines de produits réfractaires Didier en friche depuis de nombreuses années.

Egalement une ancienne briquetterie proposant de petits locaux pour artisans, géré par un bailleur privé, connaît de grosses difficultés, l'état des locaux rénovés se dégrade, la voirie n'a jamais été terminée.

En 2019 un nouveau centre de stockage pour artisans, neuf et très économique, s'est ouvert à proximité sur Bruyères le Châtel

 

Les impératifs économiques, une fiscalité complexe, un marché des locataires mobile et incertain, ces éléments et d'autres plus complexes rendent les projets locatifs pour locaux d'activité assez risqués pour les bailleurs.

Segmenter les besoins locatifs :

- le besoin artisanal implique des surfaces élevés de stockage, assemblages, garage,...et un accès internet de qualité.

- les commerces de proximité: accès simplifié et facile pour tous, parking proche et gratuit, notion de la défense du local.

- le besoin des TPE, indépendants, EIRL, concerne des espaces bureaux, lumineux, espacés, chauffés, aérés,...
et un accès internet de qualité.

 

ci-dessous cartographie de la vacance durable en 2016 (source DRIEA Ile de France)

vacance lcoaux professionnel et bureaux en essonne en hausse rapide